La pendille

Autan il est plus facile de larguer la pendille en quittant sa place de port sans oublier qu’il lui faut un petit temps pour couler afin de ne pas se la pendre dans la quille, le gouvernail ou l’hélice du moteur, autant il est ingrat de la prendre pour la passer à l’avant afin de la frapper sur un taquet.

Une petite astuce par vent modéré et d’amarrer les deux pointes arrières sur un mètre du quai et puis d’enclencher le moteur en marche avant très doucement pour tendre les aussières et maintenir le bateau droit.

Alors tranquillement, sans se salir ainsi que le pont plus qu’il ne faut, on amarre cette pendille décidément bien sale de séjourner au fond.

 

SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline